Algérie: les campagnes du Comté de moteur en réponse à la manipulation des prix

medium_2018-03-23-36abcdea37
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Algérie: les campagnes du Comté de moteur en réponse à la manipulation des prix

‫الجزائر: حملات مقاطعة للسيارات رداً على التلاعب بالأسعار‬‎ ile ilgili görsel sonucu

Face à la répliques laissés par le tremblement de terre “manipulation des prix” par les fabricants de voiture en Algérie, où ils ont commencé les campagnes du comté, à acheter localement assemblés les voitures à se répandre d’une province à l’autre, au moment de s’en tenir à un appel de voitures”innocent” des accusations portées par le gouvernement.
Des militants ont lancé une campagne de médias sociaux en vertu de l’étiquetage “, telle est la réponse”, ou “laisser la rouille”, et a exhorté les Algériens à boycotter l’achat de Voitures recueillies par les marques mondiales sur le sol de l’Algérie, suite à la détection par le gouvernement Algérien à partir de l’original de la liste de prix de Voitures autorisées par la partie pour les concessionnaires automobiles.

Et la campagne a reçu une réponse enthousiaste dans la rue de l’Algérie, où le déclin de nombreux citoyens d’achat de voiture après que le scandale a éclaté “manipulation de cours”.

Pour cela, l’économiste a dit Ali farhat, pour les”nouvelles Arabe”, que “de telles campagnes, bien qu’ils ne sont pas compatibles, mais qui n’élimine pas son importance, parce que le client, dans tous les pays du monde est dans le contrôle du marché, et aussi longtemps qu’il bénéficie d’consciemment à la consommation de l’empêcher de céder à des opérateurs économiques, ils peuvent contrôler la Loi de l’offre et de la demande, et donc de contrôler indirectement sur les prix”.

A souligné l’expert économique d’avoir un gros jeu dans le prix d’localement assemblés voitures”, qui est devenu encore plus cher que leur prix dans le pays de la marque d’origine, donc c’est un peu comme le réseau être mis à la disposition des voitures et de les éditer et de voir aussi la marge de profit, sans la surveillance du gouvernement, qui est ce qui pénètre dans la zone du monument et de la fraude, en plus de la consommation boycott aura une incidence sur le marché seront les entreprises à réduire leurs prix, avec le consommateur, de partager la responsabilité de la cherté de la super-riches, qui s’est fait connaitre les prix de l’automobile”.

Suivez-moi: des campagnes de boycottage peut aider en ce qui oblige les entreprises de la communauté d’affaires afin de réduire les prix, mais le prix bas du Dinar contre l’euro et le dollar joue un rôle dans la détermination du prix, la note que l’Algérie ne produit pas de voiture nationale, en plus de ne pas la fabrication de la plus simple des parties, et, par conséquent, devraient être pris en compte que le processus d’assemblage varier d’un fabricant à l’autre, il en est qui apporte de la stéréoscopie extérieur du véhicule et de distribuer le reste des pièces, et à partir de là, le moteur se trouve juste à la frontière, monté.

Le Ministère de l’Industrie de l’Algérie avait fait exploser la fin de la semaine dernière, un scandale de plus haut calibre, après la publication de sa voiture, les prix collectés dans le pays, a annoncé un signe le traité, ce qui est loin d’être les prix offerts pour les Algériens, un déménagement prévu de mettre la relation entre le gouvernement et les compilateurs à la croisée des chemins, à la suite de la disponibilité de la poigne de fer entre les parties.

Et ne connaissons pas encore les raisons qui ont poussé le gouvernement Algérien à publier ces chiffres, qui révèlent “l’Alliance” Double sociétés tierces assembler les voitures, un gouvernement, d’une part, et le citoyen de l’Algérie, d’autre part.

Selon les chiffres révélés par le Ministère de l’Industrie, de l’Algérie, le prix de la assemblés localement voitures parti autorisé les fabricants ont le gouvernement Algérien, est de moins en moins sur les prix affichés dans les halls d’exposition, plus de 500 mille dinars (environ 5 $ par mille), et parfois jusqu’à plus d’un million de dinars (environ 10 mille USD).

Commentaires sur le scandale de la manipulation des prix, a déclaré le Directeur Général du Conseil de l'”, a déclaré Kia,” Sud-coréen, Abdul Rahman a vu, “les chiffres ne contiennent pas d’impôt à l’acquisition d’une nouvelle voiture et les coûts de transport”.

Le porte-parole a ajouté, pour les”nouvelles Arabe”, que “les voitures ne sont pas à l’huile et à ajuster leurs prix, de cette manière, sous le contrôle de l’offre et de la demande dans le prix et la politique de l’économie de marché depuis des années.”

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *