images

Demande de brevet en Algérie en 2017

 

Demande de brevet en Algérie en 2017

L’Institut national de la propriété industrielle a reçu 135 demandes de brevet depuis 2017 contre 80 brevets en 2016, comme l’a confirmé le directeur général de cet organisme, M. Abdelhafiz Belhamdi.

Et a expliqué M. Belmahdi, grâce à l’intervention de lui en marge de l’édition de lancement 7 du salon national pour l’innovation hier que le ministère de l’Industrie et des Mines en collaboration avec les ministères de l’enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, et de courrier et technologies de l’information et de la communication dans le processus de préparation du projet pour la création de bureaux pour la technologie de conversion.

Et Belmahdi a ajouté que ce projet sera lancé « dans un proche avenir », notant que les bureaux de transfert de technologie visent à exploiter les brevets au niveau universitaire et ainsi que les personnes et jouer un rôle de médiateur entre la recherche et l’institution.

Il convient de noter que le salon national de l’innovation organisé par l’Institut national de la propriété industrielle du 5 au 7 Décembre avait supervisé l’inauguration, le secrétaire général du ministère de l’Industrie et des Mines M. Khairuddin Mjobe avec la participation de 80 exposants dont 42 inventeurs de 7 institutions innovantes.

  1. Mjobe a expliqué à la presse que « le plus grand défi est d’être soulevée dans le transfert de l’industrie algérienne, qui passe par l’élite, notamment par des inventions et des innovations. » /

 

hariri_aoun_0

Liban : Saad Hariri renonce à sa démission

Liban : Saad Hariri renonce à sa démission


Le Premier ministre libanais Saad Hariri a renoncé à sa démission, un mois après cette décision surprise qui avait pris de court le Liban et la communauté internationale.

Le Premier ministre libanais Saad Hariri est revenu mardi 5 décembre sur sa démission, un mois après cette décision surprise qui avait pris de court le Liban et la communauté internationale, selon un communiqué du gouvernement.

“Le Conseil des ministres a remercié le Premier ministre d’être revenu sur sa démission”, a indiqué le gouvernement dans un communiqué lu par Saad Hariri à l’issue de la première réunion du gouvernement depuis cette démission choc, le 4 novembre.

“Toutes les composantes politiques [du gouvernement] décident de se dissocier de tous les conflits, disputes, guerres ou affaires intérieures des pays arabes frères, afin de préserver les relations économiques et politiques du Liban”, a poursuivi Saad Hariri.

“Distanciation”

Cette “distanciation” vise à “préserver les relations politiques et économiques du Liban avec ses frères arabes”, poursuit le texte.

Une telle politique était déjà prônée par ce gouvernement au moment de sa formation en 2016. Mais l’engagement actif, depuis des années, du Hezbollah chiite aux côté du régime syrien de Bachar al-Assad et les accusations saoudiennes mettant en cause son implication da le conflit au Yémen ont mis à mal cette politique.

La démission de Hariri, annoncée le 4 novembre 2017 dans une allocution télévisée enregistrée à Riyad, a provoqué une crise politique majeure au Liban, sur fond de lutte d’influence régionale entre l’Arabie saoudite, dirigée par une monarchie sunnite, et l’Iran chiite.

WhatsApp Image 2017-06-10 at 12.18.00

Présentation Générale de Mali

Présentation Générale de Mali

Le Mali se situe au centre de l’Afique occidentale. Capitale Bamako. Nombre d’habitants, deux million. Le Mali est une république enclavée, bordée par la Mauritanie, l’Algérie, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Niger et le Sénégal. C’est un pays plat, traversé par deux grands fleuves, le Sénégal à son extrémité ouest et le Niger. En se dirigeant vers le nord, le Niger reçoit la rivière Bani, et forme un riche delta intérieur, le bassin du Macina, qui s’étend sur quelque 450 km le long du fleuve et atteint en certains endroits une largeur de 200 km. La partie centrale du pays est une steppe aride, le Sahel, qui souffre d’une grave sécheresse.

À Tombouctou, le Niger atteint le désert et fait un coude d’abord vers l’est puis vers le sud-est à Bourem, en direction de l’océan. Dans le désert, près des frontière avec l’Algérie et le Niger au nord-est, se dresse le massif de l’Adrar des Iforas qui culmine à 800 m. Le nord du pays est véritablement désertique, à l’exception des oasis le long des anciennes routes transsahariennes des caravanes. Des Touaregs vivent encore autour de ces oasis et le long de ces routes des caravanes. Plus au sud, se trouvent les Peuls, peuple nomade vivant de l’élevage.

La population est concentrée dans la région de savanes du sud. Les principales ethnies que l’on rencontre dans ces régions sont les Songhaïs, les Malinkés, les Senoufos, les Dogon et les Bambaras (le groupe ethnique le plus important). La langue officielle est le français. Il existe un grand nombre de langues locales.

Les performances en matière de croissance sont bonnes (+5,3% prévue en 2017 après +5,4% en 2016 et +6% en 2015) mais restent soumises à d’importants risques, notamment les aléas climatiques et sécuritaires et la variation des cours des matières premières. En l’absence de réformes de fond, les obstacles à une croissance durable restent nombreux (croissance démographique, absence de diversification, secteur manufacturier et investissement privé confidentiels, manque d’infrastructures, secteur de l’énergie défaillant).

L‘économie malienne reste également très dépendante du secteur minier et des résultats des campagnes agricoles. Le secteur manufacturier est très peu développé et le pays connait une forte croissance démographique que le marché de l’emploi peine à absorber.

La République de Guinée

Présentation de la guinée:

La République de Guinée est située au sud-ouest de l’Afrique Occidentale couvre une superficie de 245.857 km². C’est un pays côtier avec 300 km de littoral atlantique, Elle est limitée à l’Ouest par l’Océan Atlantique, au Sud par la Sierra Leone et le Liberia ; à  l’Est par la Côte d’Ivoire et le Mali ; et au Nord par la Guinée Bissau, le Sénégal et le Mali.

La Guinée est caractérisée par une hétérogénéité des sols et un réseau hydrographique abondant. Les nombreux fleuves et cours d’eau qui y naissent arrosent tous les pays voisins et  font de la Guinée le château d’eau de  la sous-région.

STRUCTURE DE L’ECONOMIE:WhatsApp Image 2017-06-10 at 12.17.59

La Guinée dispose d’abondantes ressources naturelles : les plus grands gisements prouvés de bauxite au monde (plus de 20 milliards de T), ainsi que des gisements de diamants, d’or, de fer et d’autres métaux. De plus elle dispose d’un très grand potentiel hydrau électrique. le rapprochement de la Guinée avec l’UEMOA ainsi que le retour prévu des bailleurs de fonds internationaux et notamment de l’Union européenne permettent d’envisager de nouvelles opportunités de développement pour le pays, sans oublier les investissements programmés des plus grandes entreprises minières du monde.

LE SECTEUR DU BTP:

Le secteur du BTP connaît une véritable expansion. Ce secteur est soutenu par les projets d’infrastructures dans les domaines de l’eau des routes et surtout par les investissements dans le secteur minier. La perspective de la construction du grand projet ferroviaire du transguinéen dans le cadre de l’exploitation des nouveaux gisements de fer et de bauxite est une véritable aubaine pour l’emploi et le développement de ce secteur.

La construction de bâtiments et d’ouvrages fonctionnels est en forte progression et soutenue par la demande de logements, le secteur minier, l’industrie, le commerce et le tourisme. Par ailleurs, un grand projet urbanistique au centre de Conakry est à l’étude pour l’aménagement d’une cité administrative regroupant les édifices ministériels.

LES MATERIAUX DE CONSTRUCTION :

la Guinée dispose de nombreuses ressources de roches magmatiques (granites, dolérites, gabbros, etc.) qui sont utilisées comme matériaux pour la construction d’habitations, de routes et d’ouvrages d’art. Ces formations donnent par endroits de beaux spécimens utilisés comme pierres décoratives (granite noir de Kakoulima et Saala, beigerose de Madina, vert de Gaoual, flammé de Dubréka, rose-rouge de Dalaba, etc.).